En quelques mots ....

 

Les nouvelles technologies financières

Plus d’espèces, et bientôt plus de banques ?

lundi 14 septembre 2015, par micheloury

Les technologies de l’informatique, des réseaux, et de l’électronique numérique bouleversent tout ce vieux monde dans lequel nous sommes nés et avons vécu.
La télévision est numérique, les jeux sont numériques, le téléphone est numérique, la photo et la vidéo sont numériques, les cartes routières, les livres, la musique ... sont numériques.
Mais l’argent est aussi numérique : ma paye, ma retraite, mes factures, ne sont que des jeux d’écriture sur un relevé bancaire que je reçois par courriel en pièce jointe. Je paye également mon loyer, mes factures d’eau, d’électricité, ... de la même façon, d’un simple clic de souris.
Mais toutes ces opérations transitent toujours par des banques.
Et si finalement elles étaient inutiles et en voie de remplacement ?

PNG - 36.6 ko

Deux exemples me viennent à l’esprit : le premier est déjà bien connu. Il s’agit du bitcoin, cette monnaie virtuelle créée sur internet. Pour plus de renseignements reportez vous aux nombreux articles sur le sujet disponibles sur internet.
Le site officiel du bitcoin en, France est ici :
https://bitcoin.org/fr/

L’autre l’est moins. Il s’agit du Lending Club.
Plutôt que d’emprunter à des taux exorbitants de l’argent à une banque, pourquoi ne pas emprunter à un club de particuliers qui souhaitent placer leur argent à un taux supérieur à celui du livret A (combien aujourd’hui ? Vous avez dit 0,75 % ? Ah ! Ah ! Ah !).
Le Lending Club existe depuis plus de deux ans. Il a été créé par un français, Renaud Laplanche, installé dans le South of Market (SoMa), quartier des start-up technologiques à San Francisco.
Il permet à des particuliers de prêter de l’argent à d’autres particuliers, sans l’intermédiaire d’une banque. C’est du PàP (Particulier à Particulier) appliqué à la finance.
Pour en savoir plus :